L'entreprise libérée vue par les RH / DRH

Ce sujet a 2 réponses, 2 participants et a été mis à jour par  Alexandre Thibault, il y a 2 ans et 11 mois.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #4047

    Alexandre Thibault
    Participant

    BAROMÈTRE CEGOS : L’ENTREPRISE LIBÉRÉE ? OUI SUR LE FOND… MAIS AVEC DES RÉSERVES QUAND À L’APPLICATION

    Baromètre CEGOS : L’entreprise libérée ? Oui sur le fond… mais avec des réserves quand à l’application

    Seulement une minorité des gens en ressources humaines ne connaissent pas le concept d’entreprise libérée, c’est déjà un pas dans la bonne direction non ?

    #4048

    Patrick Sarfati
    Admin bbPress

    Merci Alexandre pour cet article fort intéressant.
    Je note que  » la majorité des DRH/RRH doute que l’entreprise libérée est applicable partout (et notamment chez eux?).  »
    Cela montre le chemin à parcourir vers la libération des entreprises et également l’Agilité pour les DRH.
    D’ailleurs dans une entreprise Agile, peut on toujours parler de « ressources » lorsque l on parle d’hommes et de femmes ? 🙂
    J’ai été estomaqué par une DRH que j’ai pu rencontrer en juillet 2016 à l’initiative de l’un des employés. La DRH avait très peu de temps et probablement très peu d’intérêt intrinsèque pour l’Agilité, elle a commencer par nous dire « Je ne crois pas au Bonheur au Travail »!
    Peut être pour se rassurer et se rattacher à l’entreprise fondée sur les valeurs du Management Scientifique de Frédéric Taylor, celui qui était parfaitement adapté à sa création a la fin du 19ème siècle, lorsqu’il fallait déboulonner l emprise des corporation et rationaliser les métiers manuels pour aller vers une industrialisation, l’accroissement de la production et parallèlement du niveau vie.
    Pour les entreprises qui doivent baser leur compétitivité sur la créativité de leurs employés (Start-UP dans l’IT), penser que la compétitivité et la productivité est toujours basée sur le système du Baton et la Carotte, cela me semble aller complètement à contre sens d’un mouvement qui a démarré dans les années 50 (TPS) , qui tend a donner beaucoup plus de pouvoir et d’épanouissement au travail aux employés.
    Madame la DRH, si vous ne croyez pas que vous devez manager votre entreprise pour le bonheur au travail, cad la responsabilisation et l’épanouissement de vos employés, vous serez très vite dépasses par vos concurrents qui comprendront de manière humaine ou cynique que la compétitivité passe par l’empowerment , l engagement, le fun, le bonheur au travail.
    Casser des cailloux sous la pression des contremaîtres, les contrôles, le bâton, les carottes des primes, cela fait sens!
    Etre créatif en restant dans le cadre de ce même operating System appelé MANAGEMENT 1.0… permettez moi de ne pas y croire un instant.

    #4061

    Alexandre Thibault
    Participant
3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.